Echanges électroniques entre les hôpitaux et les PS de ville, enfin du concret

En région Picardie, des projets concrets d’échanges électroniques médicaux entre les médecins de ville, les établissements de santé et les laboratoires d’analyses médicales ont démarré. Des résultats concluants sont obtenus grâce notamment à ENOVACOM Easycrypt, la solution de webmail sécurisé santé qui permet aux établissements de santé de s’appuyer rapidement sur une communauté de PS de ville équipés d’un outil de sécurisation de messagerie.

Enovacom Easycrypt Webmail Mssanté

Echanges électroniques médicaux entre les médecins de ville
Jusqu’à présent les diverses tentatives d’échanges sécurisés entre les hôpitaux et les médecins de ville se sont confrontées à un très faible taux d’équipement des libéraux en outils de sécurisation de messagerie standardisée.
La mise en œuvre complexe, l’hétérogénéité des postes de travail des médecins ainsi que la difficulté de maintenance des ressources de sécurité (liste de révocation, annuaires, etc.) font que ce type d’outil ne s’est effectivement jamais déployé.
On estime que moins de 2% des Professionnels de Santé de ville disposent d’une solution de sécurisation de messagerie. Pour régler cette problématique, le GIP Télémédecine de Picardie a choisi de mettre à disposition des professionnels de santé Picards le webmail sécurisé ENOVACOM Easycrypt. Ce webmail est le premier webmail homologué par le GIP-CPS. L’objectif est de proposer aux professionnels de santé un service de webmail sécurisé offrant la simplicité de mise en œuvre et la délégation de la gestion de l’application par des spécialistes.
Ceci tout en respectant les obligations de sécurité réglementaires.

  • Accès au compte par authentification forte (carte CPS, certificat, …)
  • Sécurisation des messages : chiffrement et signature électronique
  • Compatibilité et interopérabilité avec le système CPS, sans le rendre exclusif.

Les résultats sont déjà probants puisqu’en un peu plus de deux mois une centaine de médecins bénéficiait de ce service
Cela ouvre de larges horizons d’échanges pour les établissements de santé qui n’attendaient que ça. Différents projets de transferts automatiques des documents d’hospitalisation vers la ville voient déjà le jour, le CHU d’Amiens lance un projet de messagerie sécurisée pour ses praticiens hospitaliers et les laboratoires d’analyses transfèrent les résultats directement aux médecins via le protocole Hprim net. Les établissements de santé peuvent aussi, grâce à des solutions telles qu’ENOVACOM Suite, transmettent automatiquement et en toute sécurité, différents documents d’hospitalisation (Cf. ENOVACOM Suite pour les flux vers la médecine de ville et le DMP).