Groupement Hospitalier de Territoire : quels impacts pour les SI hospitaliers ?

Depuis quelques années, le système d’informations hospitalier (SIH) connaît des transformations profondes. Plusieurs réformes en ont modifié substantiellement les contours, les modes de fonctionnement, les orientations stratégiques. En novembre dernier, la ministre de la Santé adressait une lettre aux centres hospitaliers de Grenoble et de la Côte Basque, leur confiant une mission d’accompagnement dans le cadre de la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT).

L’enjeu :

Faire en sorte que les établissements publics de santé d’un même territoire définissent une stratégie de prise en charge partagée autour d’un projet médical commun et gèrent ensemble certaines fonctions transversales notamment les systèmes d’information (SI).

Ce changement a vocation à permettre une mutualisation plus prononcée en matière de systèmes d’information notamment. La première étape consistera à partir de 2016, à définir en deux ans, le schéma directeur du SI. Cette période sera en parallèle mise à profit par le GHT pour définir son projet médical. Les trois années suivantes seront consacrées à la mise en œuvre de ce schéma directeur.

La gestion d’un SI constitue un levier central de réussite du GHT en appui à sa stratégie médicale :

A l’heure actuelle, le SIH est un édifice complexe. Le parc applicatif des établissements de santé est en général divers et hétérogène et se caractérise par des lourdeurs de gestion et des échanges de données limités impactant le processus de prise en charge du patient. Enovacom fait évoluer ses offres pour accompagner cette transformation répondant à l’ensemble des problématiques à venir.