CH Chalon Sur Saône : agir vite et dans l’intérêt collectif

Infrastructures techniques, supports opérationnels : les équipes informatiques et biomédicales sont au front pour aider et soutenir les équipes soignantes durant cette crise COVID-19.

Extrait du cas client :

La crise sanitaire du COVID-19 met à rude épreuve notre système de santé. A quelle problématique deviez-vous répondre et comment vous y êtes-vous préparés ?

SK : Début mars, au regard des courbes épidémiologiques, notre ARS nous a sollicité pour doubler notre capacité d’accueil sur la filière de soin critique, filière qui inclut les lits de réanimation, de soins continus et de soins intensifs. Réorganisation des services, accompagnement des équipes, renfort de moyen humain et matériel … Il a fallu, en un temps très court, nous adapter d’un point de vue humain mais également technologique.

Il s’agissait d’une situation d’extrême urgence avec des contraintes : confinement, forte mobilisation des personnels de santé, adaptation de votre infrastructure… Comment s’est déroulé le déploiement ?

AB : Avec une facilité déconcertante pour ENOVACOM ! La société connait le site, nos infrastructures, nos protocoles, notre parc et les driver étaient déjà implémentés. Tout cela a clairement facilité la mise en place. Pour répondre à la problématique du confinement, les équipes projet ENOVACOM ont réalisé, à distance, le paramétrage et les modifications nécessaires de la solution et ce, en 24 heures seulement.

En mars dernier, le CH de Chalon sur Saône, établissement pivot du GHT Saône-Et-Loire Bresse Morvan, se prépare à affronter : « La plus grave crise sanitaire qu’ait connue la France depuis un siècle ». En quelques jours, le centre hospitalier doit doubler sa capacité de lits de réanimation en passant de 16 à 32 lits dont 24 exclusivement liés au COVID-19.

Infrastructures techniques, supports opérationnels : les équipes informatiques et biomédicales sont au front pour aider et soutenir les équipes soignantes.