Situations d’urgence ou de crise en milieu hospitalier : quels outils choisir pour réagir ?

En situation de crise ou d’urgence, alors que la santé des patients est en jeu, aucun dysfonctionnement ne peut être toléré. Dès lors, quels outils choisir pour « bien » réagir ?

Extrait de l’avis d’expert:

L’humain face à l’urgence

L’être humain n’est pas conçu pour réagir avec des systèmes complexes en cas d’urgence ou face à des situations dites exceptionnelles. Lors d’un accident de la route par exemple, une victime ou un témoin direct aura le premier réflexe d’appeler les urgences ou les proches, mais certainement pas d’utiliser l’application d’alerte spécifique de l’autoroutier qui lui aurait permis d’intégrer un ensemble d’informations complémentaires pour décrire la situation.

Lors d’incidents de grande ampleur, les urgentistes attestent de cette réalité. Le cerveau humain est alors dans une sorte de torpeur qui ralentit les réflexes et rétrécit le champ de vision tout en faisant perdre le discernement pendant un temps plus ou moins long.

Prévoir l’imprévisible

Dès lors, si ces professionnels reconnaissent cette réalité, comment imaginer qu’une personne non entrainée puisse être capable, face à une situation générant un stress extraordinaire, d’être réfléchie, organisée, et d’enchaîner une suite d’actions de manière coordonnée ?
En anticipant via un plan clair, précis et expliqué ; préparé, testé et éprouvé. Il est impératif, dans le cadre de situations exceptionnelles, de se rapprocher au maximum des réflexes humains les plus élémentaires, en permettant aux personnels d’intégrer au quotidien les process et les outils qui s’avéreront salvateurs en cas d’urgence.

En période de crise comme celle qui touche le monde actuellement, chaque établissement de santé peut activer le dispositif de crise dénommé « Plan Blanc », qui lui permet de mieux organiser et de renforcer l’accueil et les soins portés aux malades. Mis en place pour répondre à des mesures d’organisations destinées à faire face à une situation exceptionnelle ou à une activité accrue dans un hôpital, ce dispositif d’urgence, qui recense l’ensemble des moyens matériels et humains susceptibles d’être mobilisés, définit les conditions graduelles de leur mise en place et peut être déclenché à tout moment.