Guide

Guide : la mobilisation du personnel en cas de Situation Sanitaire Exceptionnelle

Éclairage sur quelques points fondamentaux pour les missions de pilotage, coordination et d’anticipation que doit assurer la Cellule de Crise Hospitalière..
Image
divider graphic

Remplissez ce formulaire pour recevoir le guide

arrow-up icon arrow-up icon
divider graphic

La réponse efficace et réactive des établissements de santé face aux Situations Sanitaires Exceptionnelles (SSE) est une des clés de la résilience face aux risques et menaces de tout type.

Cette réponse doit être préparée et évaluée par RETEX et s’appuie sur les recommandations de la DGOS qui a actualisé en 2020, à cet effet le « guide plan blanc et gestion de crise ». Il s’agit de donner les outils et méthodes pour répondre aux enjeux que sont la continuité des soins, l’égalité des chances, la réactivité dans un contexte normal ou en tension.

C’est dans ce contexte que nous avons rédigé ce mini guide visant à apporter un éclairage sur quelques points fondamentaux pour les missions de pilotage, coordination et d’anticipation que doit assurer la Cellule de Crise Hospitalière. Ces points sont issus du retour d’expérience d’Enovacom lors de l’accompagnement à la mise en œuvre de solution de rappel de personnel dans le cadre des SSE.

La situation de tension hospitalière se fait ressentir lorsqu’il y un décalage entre le flux entrant de patients et les moyens disponibles, au niveau des urgences et en aval.

Ces situations devraient, en principe, être exceptionnelles car elles entraînent un grand nombre de patients sortis sans ou contre avis médical et une altération de la qualité des soins. Le risque premier étant l’augmentation de la mortalité des patients hospitalisés, la forte diminution de leur satisfaction reste importante à prendre en compte.

Beaucoup d’établissements de santé doivent gérer ce dysfonctionnement de la gestion des flux de patients au quotidien, ce qui peut alors facilement évoluer vers une crise. Pour gérer au mieux cette situation il est nécessaire que l’ensemble des professionnels soient impliqués.

Deux mots d’ordre sur l’outillage : pragmatisme et efficacité. En effet, les outils les plus efficaces en situation de crise ou situation exceptionnelle sont les outils utilisés au quotidien. En second lieu, ces outils doivent avoir une prise en main à la fois ergonomique et intuitive. Rien de pire que d’échouer sur l’organisation d’un exercice à cause de moyens techniques

arrow-up icon