Cas client

Comment Enovacom assure la sécurité des données de santé issues des dispositifs médicaux connectés de BewellConnect ?

Historiquement déjà client de la branche santé du groupe Orange, BewellConnect s’est tourné vers Enovacom pour protéger ses applications dans une architecture certifiée HDS

Image
divider graphic

Remplissez ce formulaire pour recevoir Cas client

arrow-up icon arrow-up icon
divider graphic

Du fait de la nature des données récoltées par ses appareils, BewellConnect est dans l’obligation de stocker ses données chez un hébergeur certifié “Hébergeur de données de Santé” (HDS). Orange Healthcare (nouvellement Enovacom) a obtenu cette certification HDS en 2019. Historiquement déjà client chez la branche santé du groupe Orange, BewellConnect s’est tourné vers nous pour protéger ses applications. 

En choisissant l’offre OS Managé qui permet au client de conserver la main sur ses machines virtuelles tout en possédant ses données dans le cloud Orange certifié HDS, BewellConnect a pu sécuriser les données issues de ses différents dispositifs médicaux. 

Une fois que les patients ont effectué leur consultation à distance ou qu’ils ont renseigné leurs informations dans l’application, leurs données atterrissent sur les machines virtuelles créées à l’intérieur des datacenters HDS d’Enovacom. Les professionnels de santé ou les patients eux-mêmes y ont ensuite accès.   

Extrait du cas client

Pour donner l’autorisation aux médecins d’accéder aux données, les équipes de BewellConnect et d’Enovacom ont dressé une liste de flux qui permet aux pare-feux de laisser passer la demande.

Nous avons pour client des regroupements de médecins qui utilisent des flux MSSanté sécurisés pour récupérer les données des patients. Nous avons mis au point un système unique de salles d’attente numériques dans lequel on priorise les patients en fonction de leur pathologie et du degré d’urgence avant de mettre en relation les médecins avec leurs patients.

Jean-Pierre Albinet, CTO chez BelwellConnect
icon