Avis d'expert

Avis d’expert : Sécurité, Gestion, Collaboration : comment la crise du Covid-19 a accéléré l’usage du numérique à l’hôpital ?

Sébastien Wetter – Directeur Produits chez Enovacom – revient pour nous sur les apports de la messagerie sécurisée et d’une gestion des identités et des habilitations automatisées dans la lutte contre le COVID-19.

Image
divider graphic

Remplissez ce formulaire pour recevoir Avis d'expert

arrow-up icon arrow-up icon
divider graphic

Depuis plus de 10 ans, les établissements de santé ont entamé leur virage numérique. Équipés d’outils et de technologies, les établissements hospitaliers privés, publics français étaient déjà prêts à affronter une crise sanitaire comme celle du Covid-19. Face à cet évènement majeur et au confinement de la population, l’usage des outils numériques fut exacerbé.

Les structures de santé partagent de nombreuses informations et patients entre eux, mais aussi avec la médecine de ville. On parle ici de données de santé comme des résultats d’analyse, ou de comptes rendus d’hospitalisation. Une fois ces données numérisées, elles deviennent vulnérables au piratage. Les directions des systèmes d’information des établissements de santé sont en charge de la sécurité de ces données.

Sébastien Wetter, Directeur Marketing Produits chez Enovacom

Les renforts de personnel ont été facilités par l’annuaire d’ENOVACOM

Si toute la France n’a pas été touchée avec le même impact par l’épidémie, les soignants des quatre coins de l’Hexagone ont eu la possibilité d’aller renforcer les établissements submergés de l’Île-de-France et du Grand Est. Dans un établissement de santé, qui dit nouveau personnel, dit création d’accès et d’identifiant pour pouvoir consulter les données des patients et accéder aux logiciels métiers. Pour simplifier ces flux de recrutements, ENOVACOM propose une solution qui automatise la création de comptes professionnels, ainsi que l’accès à certaines données.

Pour valider la protection des données de santé issues des messageries des établissements de santé, un système de messagerie électronique réservé aux professionnels de santé, appelé MSSanté a été créé par l’Agence du Numérique en Santé (ANS). Certains de nos clients ont souhaité accélérer la mise en place de ce service pendant le Covid-19, mais beaucoup étaient déjà équipés et ont développé l’usage.

Lorsqu’un établissement décide de se doter d’une messagerie sécurisée, il a deux possibilités : soit, il devient opérateur MSSanté, soit il opte pour une solution en mode SaaS, hébergée par un opérateur industriel. Enovacom propose les deux types de solutions, précise-t-il. Avec cette crise mondiale sans précédent, on aurait pu croire à la trêve de la cybercriminalité, mais il n’en fut rien. D’où l’importance de protéger les données et d’en maîtriser les canaux d’échange. Les messageries sont des cibles de choix pour les cybercriminels.

Cette crise sanitaire a incité les acteurs de santé à s’appuyer sur ce canal de partage sécurisé pour l’ensemble des échanges interprofessionnels. Il est primordial pour les structures de santé de développer l’usage des outils numériques collaboratifs, en protégeant les données.

icon