Nos premiers retours sur la crise Covid-19
Nos premiers retours sur la crise covid-19 – Episode 01

Si innover est une priorité pour améliorer la qualité des soins, cela devient une nécessité en période de crise.
Prenons l’exemple de l’IHU Méditerranée Infection qui a dû rapidement trouver des solutions pour répondre à ses objectifs et besoins :

L’IHU doit gérer une base de données volumineuse car c’est un établissement international.

L’IHU doit automatiser les biobanques pour répondre à des exigences de sécurité.

L’IHU a besoin d’un système robotisé au système d’information pour réduire l’intervention humaine.

L’IHU est le seul institut français en microbiologie maladies infectieuses dédiée aux maladies infectieuses et tropicales.

Pour faciliter le quotidien de leurs chercheurs, l’IHU Infection Méditerranée a fait appel à Enovacom afin d’automatiser le pilotage des robots des leurs deux biobanques. Ainsi, les manipulations d’échantillons de maladies infectieuses dans des conditions à fortes contraintes (températures des biobanques -20°C et – 80°C) ont disparu. L’automatisation de l’identification, l’indexation et le stockage des échantillons limitent les erreurs et font gagner du temps aux techniciens.

Vous avez des questions ? Un projet ?
N’hésitez pas à contactez nos experts

Avec l’aide d’Enovacom, nos chercheurs n’ont plus à manipuler des échantillons dans des biobanques à -20°C et -80°C

Seul institut français en microbiologie dédié aux maladies infectieuses et tropicales, l’IHU Méditerranée Infection a voulu se doter de biobanques robotisées en partant d’une solution industrielle.

Découvrez comment notre collaboration a mené à cette innovation.

Episode 2 – Les cas d’usage de l’interopérabilité en temps de crise  >

Si l’interopérabilité répond quotidiennement aux enjeux des établissements de santé, en période de crise elle apporte un soutien immense au personnel soignant.