Les cas d’usage de l’interopérabilité en temps de crise.
Nos premiers retours sur la crise covid-19 – Episode 02

Si l’interopérabilité répond quotidiennement aux enjeux des établissements de santé, en période de crise elle apporte un soutien immense au personnel soignant. Outre ses bénéfices habituels dans la facilitation de l’échange d’informations médicales, d’autres avantages non négligeables apparaîssent en temps de crise : des dossiers patients complets pour la prise de décision rapide et un gain de temps pour les soignants.

Voici la liste non exhaustive des cas d’usage sur lesquels l’interopérabilité peut vous aider :

La disponibilité des lits chauds >

En cas de situation de crise, les lits de tous les établissements de santé sont très vite remplis. Dans le but d’obtenir l’organisation la plus efficace possible, les bonnes données doivent être disponibles en temps réel pour les bonnes personnes. Dans ce cas, les ARS doivent mettre à disposition des services d’urgences & des SAMU une vision exhaustive du nombre de lits disponibles sur leur territoire afin de répartir au mieux les patients pour les meilleurs soins possibles.

Notre offre :

  • Afin d’optimiser la prise en charge du patient par une meilleure connaissance de l’offre de soins régionale, Enovacom propose une solution simple et rapide permettant de remonter automatiquement le nombre de lits disponibles ;
  • Collecte des informations au niveau des établissements de santé ;
  • Alimentation des plateformes régionales ;
  • Sécurisation des protocoles compris dans la solution afin d’assurer des échanges de données sécurisés ;
  • Mise au bon format des données.

Vous avez des questions ? Un projet ?
N’hésitez pas à contactez nos experts

La collecte et la transmission des RPU >

Pour faciliter la collecte et l’échange des RPU, Enovacom propose une solution simple et rapide qui remonte automatiquement les informations des patients pris en charge dans les services d’urgence des structures de santé vers les plateformes régionales (GCS eSanté et/ou GRADeS).

Notre offre :

Dans les établissements de santé pour la collecte des données d’identification des patients selon la procédure d’identito-vigilance interne avec le respect du Référentiel Régional de bonne pratique en matière d’identito-vigilance, la mise au format RPU attendu par les ARS et selon les recommandations FEDORU (Fédération des Observatoires Régionaux des 

Urgences) ; la transmission sécurisée des fichiers vers les Serveurs Régionaux des Identités (SRI) ou Serveurs Régionaux de rapprochement des Identités (SRRI).

Dans les GCS eSanté ou GRADeS pour :

  • la récupération des données d’identification patient des structures de santé ;
  • la mise au format et/ou norme attendue ;
  • l’alimentation des SRI ou SRRI et partage des informations d’identification patients au niveau régional.

L’échange de documents entre professionnels de santé (DMP) >

Lors d’événements majeurs, la nécessité d’échanger des documents médicaux entre professionnels de santé, facilement et de façon sécurisée, est accentuée ! La digitalisation du parcours patient prend tout son sens. Parmi les outils qui servent cet objectif, le Dossier Médical Partagé (DMP) est mis en avant.

Notre offre :

Pour gagner en efficacité et en sécurité, Enovacom a créé une solution clé en main qui permet d’automatiser la création et l’alimentation du DMP.

En effet, elle aide les établissements de santé dans : la création du DMP, qui se fait alors à partir des informations d’identification du patient (sorties administratives des malades et saisie administrative) ; L’alimentation du DMP, en venant chercher directement les informations à remonter à partir de toutes les sources de création de documents médicaux (principalement dans les DPI, mais aussi des systèmes de gestion des laboratoires pour les comptes-rendus du résultat de biologie, ou encore l’imagerie, etc…).

Notre solution est homologuée « DMP Compatibilité » en API V1 depuis 2011 et en API V2 depuis 2019.

Episode 3 – L’interopérabilité biomédicale au coeur de la crise du Covid-19  >

Si l’interopérabilité répond quotidiennement aux enjeux des établissements de santé, en période de crise elle apporte un soutien immense au personnel soignant.