Assurer l’échange et la sécurité des informations médicales au sein d’un territoire

Comment assurer l’échange et la sécurité des informations médicales au sein d’un territoire ?

Comment optimiser la coopération entre professionnels de santé autour du patient, tout au long de son parcours de soins ? En assurant la fluidité et la sécurité des flux de données médicales transitant entre les logiciels santé d’un territoire. La suite logicielle Enovacom recèle l’ensemble des fonctionnalités pour y parvenir.

Un parcours de soins efficace ne peut se passer, aujourd’hui, de la coopération de tous les acteurs de santé susceptibles d’intervenir après du patient.

Assurer la fluidité des flux d’information entre les soignants

En effet, depuis la consultation médicale jusqu’au retour au domicile, en passant par les examens spécialisés, l’hospitalisation, voire la rééducation, ils sont nombreux à mettre à son service leurs compétences. Ils sont amenés, également, à générer de l’information qu’ils devront mettre à disposition des autres professionnels de Santé afin de donner de la cohérence à la prise en charge et éviter ainsi les actes inutiles ou récurrents. Ces données de santé doivent être centralisées ou, à défaut, pouvoir circuler d’une solution métier à l’autre de manière fluide et transparente pour le soignant, au service du patient.

Rendre interopérable l’ensemble des logiciels métiers

Ces logiciels ne sont pas tous communicants entre eux. On a souvent constaté, lors de la formation des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), que les logiciels utilisés dans les établissements d’un même territoire n’utilisaient pas les mêmes normes de langage. Selon l’étude TicSanté de 2016, un établissement sur trois seulement à l’époque était interopérable avec son voisin. Le constat a peu évolué depuis.

L’accès aux données est ainsi rendu compliqué. Ce phénomène est encore plus prégnant lorsque l’on souhaite faire transiter des données de l’hôpital vers un cabinet de ville, voire entre plusieurs professionnels libéraux. Pour remédier à cette problématique, il est nécessaire de  s’appuyer sur une plateforme d’interopérabilité. Au-delà de faciliter l’accès aux informations autour du patient, cela permettrait notamment de faciliter l’intégration de nouvelles solutions au sein du système d’information de l’établissement ou GHT, et accéder ainsi aux dernières innovations.

Dématérialiser au sein des SIH les documents papiers et garantir leur confidentialité

D’autre part, nombre d’informations de Santé sont consignées sur des documents papier et il s’avère coûteux et inefficace de les faire transiter par courrier. Combien de comptes rendus d’examens, de résultats d’analyses de laboratoires, de dossiers médicaux se sont-ils perdus ou ont-ils été consultés par des personnes à qui ils n’étaient pas destinés ? Il faut donc les dématérialiser en les scannant de manière sécurisée. Il est primordial également, dans un second temps, de les indexer et de les intégrer dans un entrepôt de documents commun territorial. Pour accéder à cette information centralisée, il faut néanmoins assurer la confidentialité de ces informations. Des droits d’accès selon le type de professionnels de santé doivent être définis. Le plus simple ? Mettre en place un annuaire des professionnels habilités à les consulter, voire à les enrichir.

Une suite logicielle capable de fluidifier et de sécuriser les flux de données patients

Enovacom accompagne les structures de santé afin de mieux s’intégrer dans le parcours du patient et rendre l’information disponible, sure, et pertinente par rapport au contexte.

Pour répondre aux différents besoins, il existe une brique logicielle issue de la Suite Enovacom. Celle-ci s’appuie sur six fonctions socles e-santé majeures pour organiser les soins du patient dans le cadre d’une médecine de parcours :

  • Garantir l’identification fiable du patient
  • Fluidifier les échanges de données de santé
  • Assurer la disponibilité des informations
  • Sécuriser les données patients et contrôler les accès
  • Etre en mesure de répondre rapidement aux situations sanitaires exceptionnelles
  • Faciliter l’urbanisation du système d’information au niveau d’un territoire, afin à terme d’être en mesure d’exploiter les données.

Grâce à cette suite logicielle, les professionnels de Santé disposent de toutes les fonctionnalités requises pour bénéficier d’un flux d’informations fluide et sécurisé pour une prise en charge pluri-professionnelle efficace des patients.

Shares
Share This