L’impact de la connexion des dispositifs médicaux

2. Interopérabilité versus Connectivité

Le besoin en connexion des équipements évolue. Afin de rendre possible l’intégration automatique des données en provenance des dispositifs, le besoin premier est donc la connexion de ces appareils au réseau. Cette connectivité, ne se suffit pas à elle même et n’est que la première étape d’une véritable intégration avec les dossiers de soins.

Aussi nous pouvons voir l’évolution et les différents degrés d’intégration possibles (voir schéma ci-contre).

La connectivité consiste à rendre un matériel communicant : le transport ou la réception de données devient alors possible.

En revanche, ce système est plus centré sur la collecte d’informations que sur leur intégration.

Avec l’interopérabilité, il est non seulement possible de recevoir les données et de les transmettre mais également de les intégrer dans les différents systèmes de soins.

L’interopérabilité rend le matériel collaboratif et permet à ses utilisateurs de voir en lui un véritable outil sur lequel il est possible de s’appuyer.

Retour d’expérience : le GCS Martinique

Retrouvez l’interview de Yvon Marie-Sainte, Directeur du GCS SIS, qui revient sur son projet d’équiper les services maternité de la solution ENOVACOM Patient Connect. L’objectif : collecter les données vitales des mères et nouveaux nés.

Découvrez ENOVACOM Patient Connect

Vous souhaitez collecter les données vitales de vos patients en vous appuyant sur une solution 100% logicielle ? Découvrez ENOVACOM Patient Connect, la plateforme d’interopérabilité biomédicale pour connecter dossiers de soins informatisés et appareils biomédicaux.

Démo et documentations

Pour en savoir plus sur la connexion des appareils biomédicaux, n’hésitez pas à demander une démo live de la solution ENOVACOM Patient Connect ainsi que la documentation dédiée au projet.

Shares
Share This