QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES ?

L’impact financier lié à la perte de temps pour les établissements de santé pourrait facilement être évité.

Pour rappel, 52 minutes par jour sont perdues à chercher l’information et 63 par semaine à la vérifier. Ignetica a établi son calcul en utilisant les salaires moyens auxquels s’ajoutent les heures supplémentaires et arrive à une moyenne annuelle tout profil confondu de £7,600 par personne. En zoomant sur les chirugiens, pour lesquels le tempsde recherche et les salaires sont plus élevés, le coût du temps perdu peut aller jusqu’à £19,500 par année.

D’autres pertes peuvent être également ajoutées à la baisse d’efficacité du personnel soignant – par exemple, lorsque des rendez-vous ne sont pas efficaces à cause d’un manque d’information et pour lesquels il est nécessaire de prendre un autre rendez-vous. On peut aller encore plus loin dans la perte de revenus en prenant comme exemple la durée de séjour des patients artificiellement prolongée à cause de retards liés à des informations manquantes dans le dossier patient.

Une durée de séjour non justifiée par des soins mais due à un manque d’informations dans le dossier a un coût direct pour un établissement de santé. Sans compter la duplication possible de diagnostics et de recherche de soins qui ont un impact sur les coûts de fonctionnement. En calculant les soins les plus fréquemment effectués en double avec les coûts associés, on arrive à £2,500 par personnel soignant par année.

£19,500

EST LE COÛT ESTIMé MAXIMUM à LA RECHERCHE ET LA VéRIFICATION D’INFORMATION

– EN BREF –

En connectant l’information et en la rendant accessible de manière sécuriséee, Enovacom permet de réaliser une vraie intégration des données tout en assurant une optimisation des résultats, un meilleur parcours du patient et une gestion efficace.

Shares
Share This