Péché n°3 : La paresse

VOUS RÊVEZ D’UNE SOLUTION
QUI FAIT TOUT, TOUTE SEULE ?

Vous faites souvent ce doux rêve où :

vous feriez des semaines de 35 heures,

vous ne passeriez pas votre pause-déjeuner à faire de la programmation (pour une interface qui ne marche finalement pas),

vous n’auriez pas des centaines d’erreurs à traiter par jour, sans compter les autres problèmes techniques et fonctionnels,

les agents ne seraient pas derrière vous à chaque seconde car la bonne donnée n’est pas au bon endroit.

Cher DSI, le cauchemar est derrière vous ! Soyez paresseux, dites merci à l’interopérabilité : les pieds en éventail, la souris à portée de main, vous n’avez plus qu’à superviser votre plateforme et vous assurer que tout fonctionne.

COMMENT DIRE OUI À LA PARESSE?

1 / Appuyez-vous sur une solution intuitive. En quelques clics, votre interface est prête : pas besoin d’être un génie en programmation, vous concevez vos interfaces visuellement.

2 / Ne vous préoccupez pas des dernières normes et nouveaux standards: tout est intégré nativement.

3 / La solution est tellement performante que vous n’avez qu’à apporter votre oeil de superviseur : vous suivez en temps réel les interfaces et avez accès à des tableaux de bord interactifs.

4 / Votre porte-monnaie aussi devient paresseux. L’interopérabilité s’appuie sur le système existant : les coûts sont limités, le ROI immédiatement mesurable. Les coûts liés à l’exploitation diminuent.

Découvrez notre solution en un coup d’oeil, obtenez-la en un claquement de doigts…

Shares
Share This