Colloque informatique Santé au CANADA : Enovacom, CHUM et ICM avant et pendant la crise de la COVID-19

Vous avez été près de 200 visiteurs sur notre stand virtuel ! À l’occasion de cet événement, vous avez pu découvrir les témoignages des équipes du CHUM et de l’ICM sur leur utilisation des solutions d’interopérabilité biomédicale Enovacom avant et pendant la crise de la COVID-19.

Durant ces temps d’échanges, les soignants sont revenus sur la mise en place et l’utilisation de la plateforme d’interopérabilité biomédicale d’Enovacom dans le contexte d’une crise sanitaire et de stress du personnel clinique.

Télécharger le replay
decoration
icon
decoration

En avant

Retranscrire la remontée des signes vitaux comportant la température, la tension artérielle, le pouls, la saturation et la respiration fait partie des activités concernant la surveillance clinique. L’intégration de paramètres cliniques versés directement au dossier patient, tels que les signes vitaux précités et les données générées par des respirateurs, contribue à réduire la double-saisie d’informations et ainsi éliminer cette activité non valorisée. Les deux établissements détailleront leurs différentes utilisations de notre solution pour atteindre leur but commun : réduire de façon significative la charge de travail des infirmières dans un moment où la pression est au maximum.

graphical divider

Programme

Intitulé
Heure
Expert
Introduire et utiliser une technologie ayant le potentiel de faciliter le travail des infirmières
11:00
CHUM, ICM
graphical divider

L’objectif : Éliminer les tâches administratives chronophages, et ainsi éviter les erreurs de transcriptions et de ressaisies initialement manuelles, améliorer le suivi de l’état de santé du patient, mais surtout faire gagner du temps aux équipes médicales. De ce fait, les infirmières et le personnel soignant des structures équipées peuvent se concentrer sur leur cœur de métier : le soin.

Dans le cas d’une épidémie comme celle de la COVID-19 ou plus largement dans les services type de maladies infectieuses, les personnels soignants des services de réanimation n’ont pas besoin de s’équiper de surblouses pour aller récupérer leurs données cliniques ; celles-ci sont collectées de façon continue et automatiquement, et remontent sans délai dans le dossier patient ou l’application métier. Un avantage précieux dans ces périodes difficiles.

Les deux établissements sont revenus entre autres sur leurs différentes utilisations de notre solution pour atteindre leur but commun : réduire de façon significative la charge de travail des infirmières dans un moment où la pression est à son maximum.

TELECHARGER LE REPLAY

Pour aller plus loin, retrouvez notre cas client réalisé avec l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Grâce à la solution d’interopérabilité biomédicale d’Enovacom, l’établissement spécialisé dans les pathologies cardiaques a installé un système électronique qui permet de relever de manière automatique les données de santé issues des ventilateurs de leurs unités de soins intensifs. Cette innovation technique est une véritable révolution dans le quotidien des infirmières de l’établissement. En effet, elles peuvent retrouver aujourd’hui, en temps réel, l’intégralité des données vitales pour suivre l’évolution de l’état de santé de leurs patients.

DECOUVREZ LE CAS CLIENT

arrow-up icon