Etablissements de santé
exit les silos, l’heure est au partage d’information !

Enovacom vous accompagne dans la structuration de vos systèmes d’information

Améliorez la collaboration au sein de votre territoire : facilitez le partage d’information

Depuis plus de 15 ans, Enovacom accompagne les établissements de santé dans leur problématique d’échange et de partage de données. Au sein des territoires, le parcours du patient se dessine désormais autour d’une médecine de parcours, avec la collaboration nécessaire entre professionnels de santé. L’accent est mis sur une trajectoire fluide et sans rupture dans le processus de parcours patient. Les échanges d’informations médicales, administratives, financières se doivent d’être disponibles et accessibles pour l’ensemble des acteurs du parcours de soins : à savoir la médecine de ville, les laboratoires, les administrations publiques ou encore les autres établissements de santé. Exit les silos, l’heure est au partage ! L’objectif ? Améliorer la prise en charge globale et la connaissance même du patient.

Comment prendre soin de la donnée patient ?

Pour ce faire, la technologie a toute sa place pour faciliter cette coopération multi-professionnelle. Avec le déploiement progressif des dossiers médicaux personnels et des services numériques au sein des territoires, le nombre de données dématérialisées explosent. Les informations collectées chez un même patient ne cessent de croître. Selon l’INSERM, aujourd’hui des centaines d’informations sont recueillies chez un seul individu, contre une dizaine il y a à peine quelques années. Il est nécessaire de prendre soin de cette donnée, de la suivre, de la partager tout en garantissant sa confidentialité.

Améliorer la coopération entre professionnels de santé au sein d’un même territoire
o
Faciliter l’accès aux données du patient tout en sécurisant les échanges
Etre en mesure d’exploiter la donnée pour aller vers la médecine prédictive

Ainsi, développer la désormais célèbre e-santé est une priorité pour que l’ensemble des filières de soins s’articulent autour de la logique de parcours. Pour les filières de soins, tels que les structures de santé sanitaires, il faut mettre l’accent sur l’importance d’une articulation ville-hôpital et d’un travail coordonné avec tous les acteurs du territoire : passer d’une logique séquencée à une logique de parcours. Cette articulation et cette coordination s’appuient sur des outils communicants internes et/ou territoriaux. Les systèmes d’information doivent garantir une interopérabilité et une sécurité à tous les projets issus de la stratégie de la structure, idéalement au travers d’un socle technologique cohérent et pérenne. Autant de challenges à relever pour 2018.

Comment ça marche?

ENOVACOM vous propose d’aborder cette démarche structurante et pérenne, au sein de votre système d’information, dans le cadre de l’évolution du processus de prise en charge. En effet, La suite logicielle d’Enovacom s’appuient sur 3 principes clés, à savoir se comprendre, se faire confiance et prévoir.

Interopérabilité des systèmes d’information,
ou comment se comprendre plus facilement entre acteursde santé.

Le processus de prise en charge des patients au sein d’une structure doit respecter une trajectoire fluide et sans rupture.  Au sein d’un d’un établissement de santé public ou privé, plus de 40 à 400 logiciels différents doivent prendre en chargede la donnée de santé. Comment garantir l’échange et le partage d’information à une telle échelle sans uneinteropérabilité entre ces systèmes ?

Comment avoir une vision générale et globale du parcours de santé du patient, pour une prise en charge continue ? Il s’agit alors de mettre en placeune communication permettant aux acteurs du parcours la disponibilité des données patients en temps réel : l’interopérabilité est alors indispensable au système d’information de la structure pour favoriser les relations de partenariat et de coordination avec les acteurs du parcours.

L’interopérabilité dans le monde de la santé permet ainsi de faciliter l’échange, l’intégration des données du patient et leur lisibilité afin d’en faciliter l’interprétation.

Depuis plus de 15 ans, Enovacom propose la plateforme d’interopérabilité globale pour favoriser les flux d’information avec les partenaires locaux, régionaux et nationaux. Plus généralement appelé « moteur d’intégration » », « plateforme d’échanges » ou « bus applicatif », la solution ENOVACOM Integration Engine est la réponse aux enjeux de communication et de coordination entre acteurs de santé.

Véritable pierre angulaire des systèmes d’information de santé, ENOVACOM Integration Engine permet de connecter l’ensemble des logiciels santé et offre une supervision des flux d’information intra et extra-établissement.  L’offre ENOVACOM Integration Engine se différencie par de nombreuses valeurs ajoutées :

Avec la plateforme d’interopérabilité Enovacom, vous bénéficiez d’une souplesse dans votre stratégie du système d’information :

  • Une autonomie globale sur la création, la modification des flux : par un process de transfert de compétences documenté et accompagné par nos équipes d’experts ;
  • Une prise en charge des flux : services proposés en fonction de vos besoins (support, supervision et flux,…)

Enovacom a été choisie par plus de 1600 structures de santé, en France et à l’international.

\

Garantir l’interopérabilité de vos nouveaux projets stratégiques : sa modularité et sa polyvalence dans les formats métiers permet d’adresser tout type d’échange entre applications tiers, dans les connexions aux différentes sources de données (appareils, machines, logiciels).

\

Garantir l’agilité et l’évolutivité de votre SI : par une exhaustivité des formats santé et des protocoles de communication (normes et protocoles santé en natif : HL7, FHIR, IHE, DICOM, CDA, XML, …

\

Extension de l’interopérabilité au sein d’un groupement d’établissements : la solution peut être déployée pour un ou plusieurs établissements. Les dernières structures à nous avoir fait confiance : RESAMUT, la fondation Partage & Vie ou encore le CHIC Unisanté.

\

Optimiser l’interopérabilité sur l’ensemble de votre système d’information : elle est accessible à des utilisateurs non développeurs, offrant ainsi des possibilités d’usages larges axés sur les métiers. Cela permet également de partager l’utilisation de celle-ci entre plusieurs typologies d’utilisateurs internes.

\

Maîtriser vos couts d’investissements : fort d’une offre modulaire en fonction des étapes de votre stratégie, elle vous permet de maîtriser et piloter vos coûts d’investissements.

Identité patient : la condition sine qua non pour organiser le parcours de soins

Partager les informations sur le patient entre différentes acteurs est la clé de voûte pour aborder la notion de parcours de soins. Pour ce faire, un élément ne doit pas être négligé : l’identitovigilance. Une identification fiable et sécurisée du patient doit être garantie pour assurer la qualité des organisations des soins.
L’identification unique du patient est le prérequis au partage et aux échanges d’informations : compte-rendu de laboratoire, radio, prescription, dossier médical, etc.

Aujourd’hui, plusieurs identifiants peuvent être créés pour un même patient. Retrouver ses informations, les partager entre professionnels de santé peut s’avérer alors compliqué. Deux raisons principales expliquent ces difficultés :

• Plusieurs logiciels métiers peuvent être en charge de créer l’identité du patient. Aux Etats-Unis, il s’agit de l’application du dossier patient ou dossier clinique. En France, l’identité est créée le plus souvent par le logiciel de gestion administrative, le dossier patient informatisé ou, cas plus rare, par le logiciel des urgences.

• Il n’existe pas encore d’identifiant unique national selon les pays. En France, lors d’une première visite, une identité pour le patient est créée dans chaque établissement. Un patient se retrouve alors avec 3 ou 4 identifiants différents selon le processus de prise en chargeet son parcours au sein du territoire.

Afin de fiabiliser l’identité du patient, Enovacom vous propose une solution robuste et éprouvée sur plus de 250 millions d’identifiants patients dans le monde : ENOVACOM Patient Server. L’offre s’appuie sur la technologie de Nextgate embarquée.

Véritable EMPI ou Enterprise Master Patient Index, ENOVACOM Patient Server centralise les différentes identités créées. Notre offre permet de rapprocher les identités pour ensuite les rattacher à un identifiant unique, pour un patient unique. L’outil peut ainsi être utilisé à différents niveaux.

\

Garantir l’interopérabilité de vos nouveaux projets stratégiques : sa modularité et sa polyvalence dans les formats métiers permet d’adresser tout type d’échange entre applications tiers, dans les connexions aux différentes sources de données (appareils, machines, logiciels).

\

Au niveau d’un territoire de santé ou d’un groupement d’établissements : les structures de santé vont pouvoir rapprocher les différents identifiants pour un même patient afin d’avoir une meilleure collaboration : la coopération sera facilitée en permettant l’échange et le partage des documents médicaux rattachés au bon patient.

\
Un cas d’usage commun : assurer la bonne information, au bon endroit, au bon moment pour le bon patient

Garantir la confidentialité des données patient en maîtrisant les accès à l’information

La volonté de vision générale et globale du parcours de santé, traduit dans de nombreux projets d’e-santé, met la donnée médicale au centre de toutes les attentions. En effet, chaque patient produit un nombre important d’informations tout au long de son parcours (en amont de sa prise en charge, durant sa prise en charge, en aval de sa prise en charge par chaque acteur du parcours) Côté établissement, cela nécessite d’échanger les informations patient relatives à son état, son historique, les actes effectués, tout en assurant leur confidentialité. Avec le développement des appareils biomédicaux connectés, de l’IoT, ou de la télémédecine, le nombre d’information à disposition va exploser ; une augmentation estimée aujourd’hui à plus de 48% par an de données de santé numériques, qui risque de doubler dans les prochaines années. Un véritable challenge qui doit être relevé par toutes les instances sanitaires !

Les organisations sont impactées aujourd’hui par ce virage numérique, avec les risques associés. Sur le marché noir, la valeur d’une donnée de santé vaut dix fois plus cher qu’une donnée bancaire. La maîtrise de la donnée et de sa sécurité devient primordiale.

La première priorité à intégrer à votre système d’information est de garantir un référentiel d’identités fiable et à jour. Lorsqu’il s’agit d’identité, on pense souvent aux patients. Et pourtant ici, pour garantir la confidentialité de la donnée, il faut songer en premier lieu aux personnes pouvant les consulter. Qui peut aujourd’hui accéder aux informations du patient ? Avec plus de 1,5 millions d’employés au sein des structures en France par exemple, il est impératif de répondre à cette question.

Le référentiel d’identité rassemble toutes les personnes qui ont des droits d’accès, de l’agent hospitalier aux prestataires externes. Le plus souvent, on parle alors d’annuaire d’établissement de santé, de solution IAM (Identity Access Management) ou encore de référentiel d’identité agents, à ne pas confondre avec l’AD interne.

 

S’attachant depuis plus de 15 ans à favoriser l’échange et le partage des données de santé, Enovacom propose depuis 2010 un référentiel fort : ENOVACOM Identity Manager. de type annuaire d’établissement (multi-structures, mulit-activités) ENOVACOM Identity Manager permet de gérer au sein d’un référentiel unique l’ensemble des profils et des habilitations des agents hospitaliers, des prestataires externes, des ressources disponibles ainsi que des structures, La solution propose une une vision métier, permettant de rendre accessible des coordonnées, des spécialités … nécessaires aux activités et à la coordination des acteurs du parcours patient.

\
La garantie d’une vision générale et globale des ressources de l’établissement ou du groupement : pour la comptabilité analytique, pour la direction générale afin de mieux piloter l’activité au quotidien.

 

\
La garantie pour la Direction des Ressources Humaines (DRH) d’une bonne intégration des nouveaux agents : à son arrivée, toutes les ressources (matérielles) et les accès au SI lui sont fournis. L’agent est alors opérationnel immédiatement, pour son confort et celui des services concernés.
\
La garantie d’un accès pertinent au Système d’information, pour la DSI et la DRH : en fonction du profil de l’agent et de son cycle de vie (départ, arrivée, mutation, rôles multiples pour plusieurs établissements de santé, congé, etc.).
\
La garantie d’accès aux informations du patient de façon immédiate, quel que soit le logiciel métier pour l’agent, en fonction de son profil et de ses habilitations : dossier patient, dossier de spécialité, gestion administrative, logiciel des ressources humaines, etc.
\
La garantie de répondre au mieux aux exigences réglementaires de traçabilité des accès aux données. Toutes les modifications d’habilitations sont tracées.

La polyclinique Saint Privat prend soin des données patient en s’appuyant sur l’interopérabilité de ses logiciels et dispositifs médicaux.

 

La Polyclinique Saint-Privat a choisi de faire confiance à Enovacom pour prendre soin des données patients. Au cœur du projet : améliorer les échanges d’information entre ses logiciels métiers et permettre la connexion des appareils biomédicaux avec le dossier patient eMed. L’objectif est de garantir la qualité des données de santé qui transitent entre applications métier, leur disponibilité en s’appuyant sur un service d’échange en continu.

Shares
Share This