Sélectionner une page

bobGHT : passer de 200 à 20.000 agents hospitaliers. Comment garantir les accès sécurisés aux données de Bob, votre patient ?

En France, un hôpital peut gérer de 700 salariés environ (prenons l’exemple du Centre Hospitalier d’Arcachon), à plus de 13 000 agents (comme le CHU de Bordeaux). Avec la structuration de l’offre de soins et la création des Groupements Hospitaliers de Territoire, les parcours de soins patient se redessinent et les agents hospitaliers peuvent être amenés à travailler dans différents hôpitaux. Comment avoir un référentiel global des acteurs du territoire ? Comment définir les droits d’accès aux informations sensibles des établissements ? Comment gérer les comptes utilisateurs au niveau du système d’information GHT ?

Finalement, comment prendre soin des données de Bob ?

Demande d’information 
sur le référentiel unique d’agents hospitaliers

Vous souhaitez découvrir comment gérer les droits d’accès de vos agents hospitaliers ? Demandez dès maintenant votre documentation gratuite



Je souhaite m'inscrire à la newsletter Enovacom

Un référentiel d’identification des acteurs du territoire au service de la sécurité des données

Plus de 25 000 agents hospitaliers peuvent être désormais rattachés au niveau d’un GHT. Autant de droits d’accès à gérer que de comptes utilisateurs à définir et à suivre.

Gérez au sein d’un référentiel centralisé les droits d’accès des agents du GHT, les ressources à prévoir et les structures à intégrer. Cela couvre :

 

L’intégralité du cycle de vie des agents dans l’établissement : arrivées, mutations, changements de service, congés, départs…

L’affectation rapide des accès aux logiciels et des ressources nécessaires.

La sécurité des données au sein du système d’information du GHT.

Comment définir qui peut accéder
ou non aux données patient ?

ENOVACOM Identity Manager est l’annuaire des agents des structures de santé du territoire. Vous pouvez retrouver l’ensemble des comptes utilisateurs au sein des différents établissements, leur(s) fonction(s), leurs coordonnées ainsi que leurs droits d’accès.

Afin d’être le plus exhaustive possible, la solution s’appuie sur les données de différents logiciels selon l’organisation des établissements : AD, logiciel de ressources humaines, etc. L’objectif est de définir au bon moment, qui a accès à quelle information. Avec ce projet, Bob sera rassuré : ses données resteront confidentielles.

L’interopérabilité est au cœur du projet : il est nécessaire de faire communiquer l’annuaire avec les différentes applications métiers afin d’importer les habilitations des agents. Fort de ses 15 ans d’expériences sur le sujet, Enovacom vous accompagne pour toutes les étapes de votre projet. Bob en sera d’autant plus ravi.

La réglementation autour du sujet 

La Politique Générale de Sécurité des Systèmes d’Information de Santé (PGSSI-S) : parmi les différents référentiels produits, un guide présente les concepts, principes et modalités de gestion des habilitations qui conditionnent les accès au SI afin de répondre aux exigences de maîtrise des accès aux informations. Pour rappel la PGSSI-S est rendue opposable par l’article L1110-4-1.

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) : afin de garantir la protection des données, au-delà des différents processus à créer au sein de l’organisation, la technologie est un véritable appui pour contrôler les accès aux informations sensibles et respecter ainsi le RGPD.

La certification des comptes des établissements publics de santé avec le volet « auditabilité du système d’information » : portée par l’INSTRUCTION N° DGOS/MSIOS/2013/62.

Le Plan Sécurité des Etablissements (PSE), le Plan d’action SSI,… sont d’autres réglementations à prendre en compte également.

Découvrez ENOVACOM Identity Manager en vidéo

email Enovacom Editeur Logiciel Sante

Inscrivez-vous à notre newsletter

Ne ratez rien de l'actualité santé Enovacom

Vous êtes bien inscrit à notre newsletter !

Shares
Share This