Urgences : les RPU devront être transmis aux ARS

Urgences-RPUPlus d’une centaine de nos clients envoient d’ores et déjà de manière automatisée les RPU avec le bus applicatif ENOVACOM Suite V2 (ex Antares V2). Désormais, l’ensemble des établissements de santé assurant un service d’urgence est également concerné par cet échange : les Relevés de Passage aux Urgences (RPU) devront être transmis aux Agences Régionales de Santé (ARS) au plus tard pour le 1er juillet 2014.

En effet, le Ministère des affaires sociales et de la santé a pour objectif de recenser l’activité de médecine d’urgence au travers d’une base de données nationale, et produire des indicateurs nationaux. Les ARS rassemblent ainsi les données reçues afin de les envoyer à l’InVS et à l’Agence Technique de l’Informatisation sur l’Hospitalisation (ATIH).

Enovacom propose ainsi de vous accompagner dans ce projet avec ENOVACOM Suite V2. Véritable plateforme d’échanges dématérialisés, le bus applicatif ENOVACOM Suite V2 vous offre la possibilité d’automatiser et d’assurer la supervision de vos fichiers RPU.

Pour rappel, Enovacom a été choisie par l’ARS Languedoc Roussillon et l’Observatoire Régional des Urgences de Lorraine (ORULOR) pour fédérer les flux en provenance des établissements de santé. Ces derniers sont ensuite transmis à l’InVS et à l’Agence Technique de l’Informatisation sur l’Hospitalisation (ATIH).

Pour poursuivre votre lecture : 

> Découvrez plus en détail le projet de l’ARS Languedoc Roussillon avec la connexion des 26 services d’urgences de la région en cliquant ici.
> Retrouvez plus d’information sur :
– Le site TICSanté
– Le site Legifrance

Shares
Share This