Comment Enovacom permet aux établissements de santé publics de faire communiquer leurs appareils biomédicaux avec leur dossier patient informatisé ? 

Le Pôle Santé Saint Jean et le CH Bagnols-sur-Cèze ont choisi de mettre l’innovation technologique au service de leurs patients. Leurs équipes soignantes respectives ont désormais la possibilité de s’appuyer sur la solution d’interopérabilité biomédicale d’Enovacom pour connecter leurs appareils biomédicaux au dossier du patient.  

Le but : le personnel soignant ne perd plus de temps à retranscrire manuellement les constantes vitales et la qualité de l’information est garantie.

C’est quoi le Pôle Santé Saint Jean ?

Le Pôle Santé Saint Jean regroupe plusieurs établissements : la Polyclinique Saint Jean à Cagnes-sur-Mer, le Centre E3S  » Espace Sport Soins et Santé  » à Cagnes-sur-Mer et le Pôle Antibes Saint Jean à Antibes. En tout, ce sont plus de 182 lits et places à disposition des patients. Le Pôle Santé Saint Jean développe son offre de soins autour de 4 grands secteurs d’expertise : La filière maternité qui offre aux futurs parents, aux mamans et aux nouveau-nés des prestations médicales de qualité en réponse à leurs besoins et également des prestations de confort. La filière orthopédique qui propose aux patients un diagnostic, une prise en charge chirurgicale des pathologies traumatiques. La filière digestive qui permet un parcours de soins du patient complet et coordonné depuis : le diagnostic clinique et/ou endoscopique posé à la prise en charge et au suivi médical adapté. Et enfin la filière cancérologique qui permet d’établir un projet thérapeutique adapté aux besoins médicaux et personnels de chaque patient. 

Pourquoi le Pôle Santé Saint Jean  a besoin d’Enovacom ? 

Le choix de l’établissement s’est porté sur la solution Enovacom pour 3 raisons principales : D’une part, l’interopérabilité biomédicale : la solution a la capacité d’intégrer tout type d’équipements biomédicaux. Dans un second temps, l’établissement n’a pas eu d’investissement matériel à dépenser : aucun besoin de changer les 40 dispositifs biomédicaux ou d’ajouter des équipements complémentaires.  

Enfin, il n’y a aucun changement pour les soignants : fort de leur partenariat technologique, Enovacom a intégré nativement leur plateforme d’interopérabilité biomédicale dans le dossier patient informatisé (DPI) Expertiz. Les soignants gèrent un seul logiciel, une seule interface pour les salles de réveil. 

Pourquoi le CH Bagnols-sur-Cèze a besoin d’Enovacom ?  

La multiplication des équipements biomédicaux dans les services hospitaliers pose différentes questions sur la garantie de l’identification, la prise en charge et le suivi du patient, ainsi que la gestion des coûts. Dans le service de cardiologie du CH de Bagnols-sur-Cèze, les appareils biomédicaux ne communiquaient pas avec le dossier patient, jusqu’à aujourd’hui. Le service a donc été l’un des pilotes pour tester la solution d’interopérabilité biomédicale d’Enovacom afin d’intégrer les ECG depuis un électrocardiographe. 

L’objectif principal du projet a été d’optimiser le temps des infirmiers en évitant la ressaisie de nombreuses informations. Objectif clairement atteint : désormais, les soignants peuvent retrouver l’ECG dans le dossier du patient en quelques clics. La prise en charge du patient et la réactivité de l’équipe notamment au service des urgences sont largement améliorées, « Aujourd’hui des milliers de patients ont bénéficié de cette solution », précise Philippe Barbot, RSI de l’établissement.  

Guide Interopérabilité biomédicale : Comment Enovacom remonte automatiquement les données des dispositifs biomédicaux dans le dossier patient ?

100 % logicielle, la plateforme d’interopérabilité biomédicale est indépendante des constructeurs de dispositifs médicaux et des éditeurs de logiciels cliniques ou solutions métiers. En s’appuyant sur l’expertise acquise au cours de ces 18 années passées dans le domaine de l’interopérabilité, Enovacom a mis au point une plateforme d’interopérabilité biomédicale capable de collecter et remonter automatiquement les données des dispositifs biomédicaux directement dans le dossier patient. Retrouvez les témoignages de nos experts dans le guide suivant. 

Revivez notre conférence – Podcast : Quelle stratégie gagnante pour le parcours de soins à l’heure de la COVID-19 ?

Pendant 45 minutes, notre client : le centre hospitalier de Chalon-sur-Saône, est revenu sur la manière dont ils utilisent notre solution d’interopérabilité pour connecter leurs appareils biomédicaux à leur système d’information en pleine crise. Stéphane Kirche, directeur ingénieur biomédical et Isabelle Verne, Chef de produit interopérabilité biomédical, chez Enovacom ont répondu aux questions de Vincent Galand Directeur Associé, Digital Pharma Lab lors d’une table ronde organisée au SIDO le 4 septembre dernier.

Demander le replay >

Les Apports d’Enovacom

Avec un gain estimé à 30 heures par jour pour 15 soignants au total. Le temps de saisie est ainsi transformé en temps de soins passé auprès du patient. 100 % logicielle, la plateforme d’interopérabilité biomédicale est capable de collecter et remonter automatiquement les données des dispositifs biomédicaux directement dans le dossier patient. La solution a la capacité d’intégrer tout type d’équipements biomédicaux. De plus, l’établissement n’a pas d’investissement matériel à dépenser, enfin, il n’y a aucun changement pour les soignants.  

Laissez nous vos coordonnées

pour que nous puissions vous appeler

Découvrez notre blog

Et ne manquez plus aucune de nos actualités !