Comment Enovacom installe une plateforme d’interopérabilité pour l’intégralité des établissements d’un GHT ? 

Avec la mise en place des GHT en janvier 2018, l’organisation des établissements autour des données patients (administratives ou médicales) et plus précisément la gestion du Système d’Information se devait d’être repensée. Le besoin ? Une plateforme unique d’interopérabilité pour avoir une supervision facilitée et centraliser l’ensemble des flux d’information.   

Le butCréer un système d’information unique avec, à terme, le souhait de mutualiser les différentes applications existantes. Les flux de données qui transitent via la plateforme sont nombreux : l’identité et les mouvements patients, les actes, 25 applications doivent être connectées à la plateforme.

C’est quoi le GHT Sud Bretagne ?  

Les centres hospitaliers de Bretagne Sud, de Quimperlé, de Port-Louis – Riantec et du Faouët ont fusionné au 1er janvier 2018 pour devenir le Groupe Hospitalier Bretagne Sud. Avec plus de 4 500 agents répartis sur 16 sites et 9 communes du Morbihan et du Finistère, cette nouvelle entité juridique s’inscrit dans la continuité des coopérations historiques nouées au sein du territoire de démocratie sanitaire Lorient-Quimperlé, dans l’intérêt des parcours de prise en charge des patients et des résidents.   

Pourquoi le GHT Sud Bretagne a besoin d’Enovacom  

Créer un système d’information unique avec, à terme, le souhait de mutualiser les différentes applications existantes. « Avant la fusion, la plateforme d’interopérabilité d’Enovacom était utilisée exclusivement pour les flux de laboratoire et la messagerie sécurisée. A l’occasion de la fusion des quatre établissements, nous avons établi un état des lieux des différents flux au sein des établissements concernés, puis défini les flux à conserver et / ou à migrer vers l’EAI d’Enovacom. Nous avons organisé avec les équipes, en mode projet, la mise en œuvre de l’environnement Enovacom et des flux d’intégration des applications concernées par la fusion des établissements », précise Christian Joannic, RSI du GHT.  

Aujourd’hui, la plateforme d’interopérabilité est mise en place sur le GHT. 18 000 messages par jour sont gérés par Enovacom. Les flux de données qui transitent via la plateforme sont nombreux : l’identité et les mouvements patients, les actes, les rendez-vous, les transferts de fichiers inter-applicatifs ou encore les prescriptions de biologie…  

 

Livre Blanc : Le patient et ses données au cœur du parcours de soins

Quelle place donner au numérique dans le monde de la santé aujourd’hui ? Qu’il s’agisse de la France, du Canada ou des pays européens en globalité, les réformes qui se sont succédées depuis une vingtaine d’années ont permis de renforcer le rôle des technologies dans notre système de santé aujourd’hui. 

Webinar :  Ma Santé 2022 : le rôle de l’interopérabilité, de la sécurité et des services socles 

La feuille de route « Ma Santé 2022 » compte parmi ses grands chantiers l’accélération du virage numérique notamment grâce à l’intensification de la sécurité et de l’interopérabilité des systèmes d’information en santé. En confirmant des orientations stratégiques qui portent notamment sur le développement du « partage des informations de santé entre les professionnels grâce à des services numériques sécurisés, interopérables et simples à utiliser, le Plan « Ma santé 2022 » met l’accent sur la plus-value de ce partage pour le patient et pour la qualité des prises en charge. . 

Les Apports d’Enovacom

L’accès aux données des établissements du GHT Sud Bretagne est facilité, ainsi que la qualité des informations transmises. Modèle en termes d’organisation informatique, le Groupement a choisi de s’appuyer sur l’expertise de la société Enovacom qui a su faire la différence et se distinguer des EAI concurrents présents sur l’établissement avec sa plateforme d’interopérabilité centralisée. 

Laissez nous vos coordonnées

pour que nous puissions vous appeler

Découvrez notre blog

Et ne manquez plus aucune de nos actualités !