[CAS CLIENT & GUIDE] 

Comment Enovacom fait communiquer des appareils biomédicaux avec le DPI ? 

 

Extrait du cas client :

Le choix de l’établissement s’est porté sur la solution Enovacom pour 3 raisons principales : D’une part, l’interopérabilité biomédicale : la solution a la capacité d’intégrer tout type d’équipements biomédicaux. Dans un second temps, l’établissement n’a pas eu d’investissement matériel à dépenser : aucun besoin de changer les 40 dispositifs biomédicaux ou d’ajouter des équipements complémentaires.  

Enfin, il n’y a aucun changement pour les soignants : fort de leur partenariat technologique, Enovacom a intégré nativement leur plateforme d’interopérabilité biomédicale dans le dossier patient informatisé (DPI) Expertiz. Les soignants gèrent un seul logiciel, une seule interface pour les salles de réveil. 

100 % logicielle, la plateforme d’interopérabilité biomédicale est indépendante des constructeurs de dispositifs médicaux et des éditeurs de logiciels cliniques ou solutions métiers. En s’appuyant sur l’expertise acquise au cours de ces 18 années passées dans le domaine de l’interopérabilité, Enovacom a mis au point une plateforme d’interopérabilité biomédicale capable de collecter et remonter automatiquement les données des dispositifs biomédicaux directement dans le dossier patient. Retrouvez les témoignages de nos experts dans le guide suivant.

CONTEXTE

Le Pôle Santé Saint Jean et le CH Bagnols-sur-Cèze ont choisi de mettre l’innovation technologique au service de leurs patients. Leurs équipes soignantes respectives ont désormais la possibilité de s’appuyer sur la solution d’interopérabilité biomédicale d’Enovacom pour connecter leurs appareils biomédicaux au dossier du patient.