Comment Enovacom a diminué la charge mentale des anesthésistes de la clinique Bretéché ?

La Clinique Bretéché est un établissement du groupe Elsan, composée de 220 lits. L’équipe d’anesthésistes de la structure de soins a vu sa charge mentale diminuée grâce à la collaboration entre Enovacom et Lensys (spécialiste dans l’informatisation du dossier d’anesthésie) qui a permis aux données des appareils médicaux de remonter automatiquement dans le DPI.  

Son but : Améliorer le quotidien des soignants en leur permettant de se concentrer sur leur cœur de métier tout en évitant les erreurs de retranscription et l’usage de papier. 

C’est quoi la clinique Bretéché ?

La Clinique Bretéché est un établissement du groupe Elsan, composée de 220 lits. Elle est reconnue pour ses trois pôles d’excellence que sont sa maternité, son centre d’évaluation et de traitement de la douleur (CETD), mais aussi son service de neurochirurgie et de chirurgie du dos. La structure de santé emploie 280 salariés et 80 praticiens. Plus de 13 500 interventions sont réalisées chaque année au bloc opératoire et plus de 1 5000 bébés voient le jour chaque année entre les murs de la clinique. 

Pourquoi la Clinique Bretéché a besoin d’Enovacom ? 

Dans un système d’information où les données sont de plus en plus nombreuses, La clinique a pris le virage de l’interopérabilité biomédicale pour fiabiliser et sécuriser les données de sa structure. En souhaitant dynamiser l’activité anesthésie. Les équipes de l’établissement de santé souhaitaient supprimer la traçabilité papier pour leurs données d’anesthésie lors d’opération au bloc opératoire 

Equipé d’un DPI spécifique, Matthieu Salvador, administrateur systèmes et réseaux à la clinique Bretéché souhaitait qu’Enovacom permette aux flux HL7, créés par les dispositifs biomédicaux, de transiter jusqu’au DPI sans changer l’interface utilisateur des professionnels de santé.  

Aujourd’hui, les anesthésistes de la clinique ne se soucient plus des données peropératoires puisqu’elles vont directement dans le dossier d’anesthésie avant d’intégrer le DPI.  

Avis d’expert :  Grégory Verron revient sur l’installation de la solution d’interopérabilité biomédicale d’Enovacom

À la Clinique Bretéché, les équipes d’Enovacom ont dû s’adapter aux contraintes logicielles déjà existantes. « Cette installation a été une unique, puisque l’établissement de santé est équipé du DPI DIRECT’OP de chez Lensys». Pour relier le patient à l’appareil médical sans accéder à l’identité patient, les équipes d’Enovacom ont dû créer une nouvelle librairie de communication afin de faire fonctionner leur installation. 

Replay Webinar

Comment connecter et intégrer les ventilateurs et autres appareils biomédicaux de votre unité de soins intensifs ?

Dans ce webinar, vous découvrirez comment nous connectons et intégrons les ventilateurs de votre unité de soins intensifs et libérez du temps pour votre personnel médical.

 

Les Apports d’Enovacom

En obtenant une meilleure supervision des flux, les équipes techniques de la structure de santé améliorent la gestion des données de santé au sein de la clinique. Grâce au savoir-faire d’Enovacom sur l’interopérabilité, ils sont capables de remonter les données des matériels biomédicaux, en l’occurrence les respirateurs.  En trois mois d’utilisation, le service d’anesthésie a pris facilement en main la solution.  Les soignants n’ont pas eu d’impact sur leur quotidien, puisque la solution d’Enovacom est intégrée à leur logiciel d’anesthésie. Il n’y a pas eu de résistance au changement de la part des équipes. 

Laissez nous vos coordonnées

pour que nous puissions vous appeler

Découvrez notre blog

Et ne manquez plus aucune de nos actualités !