[CAS CLIENT] Comment Enovacom installe une plateforme d’interopérabilité pour l’intégralité des établissements d’un GHT ? 

Extrait du cas client :

Créer un système d’information unique avec, à terme, le souhait de mutualiser les différentes applications existantes. « Avant la fusion, la plateforme d’interopérabilité d’Enovacom était utilisée exclusivement pour les flux de laboratoire et la messagerie sécurisée. A l’occasion de la fusion des quatre établissements, nous avons établi un état des lieux des différents flux au sein des établissements concernés, puis défini les flux à conserver et / ou à migrer vers l’EAI d’Enovacom. Nous avons organisé avec les équipes, en mode projet, la mise en œuvre de l’environnement Enovacom et des flux d’intégration des applications concernées par la fusion des établissements », précise Christian Joannic, RSI du GHT.  

Aujourd’hui, la plateforme d’interopérabilité est mise en place sur le GHT. 18 000 messages par jour sont gérés par Enovacom. Les flux de données qui transitent via la plateforme sont nombreux : l’identité et les mouvements patients, les actes, les rendez-vous, les transferts de fichiers inter-applicatifs ou encore les prescriptions de biologie…  

CONTEXTE

Avec la mise en place des GHT en janvier 2018, l’organisation des établissements autour des données patients (administratives ou médicales) et plus précisément la gestion du Système d’Information se devait d’être repensée. Une plateforme unique d’interopérabilité pour avoir une supervision facilitée et centraliser l’ensemble des flux d’information.