MSSanté : le CH Compiègne-Noyon du béta-test à la production en routine

Né de la fusion des Centres Hospitaliers de Compiègne et de Noyon le 1er janvier 2013, le CH Compiègne-Noyon est un acteur important du département de l’Oise avec 1 203 lits et places installés et 2 483 salariés. L’année 2013 s’est achevée avec 9 311 interventions chirurgicales, 48 149 hospitalisations en MCO, 394 893 journées d’hospitalisation et 206 779 venues en externe.

Ces dernières années furent marquées par de fortes réorganisations liées à la fusion effective des systèmes d’information et des équipes des CH de Compiègne et de Noyon : relocalisation de l’infrastructure sur le site de Compiègne, fusion effective des applications des deux sites (gestion administrative des patients, laboratoire de biologie, circuit du médicament, codage PMSI,…), création d’un service support au sens ITIL, mise en œuvre d’une GMAO pour les demandes de prestation,…
Intervenant sur 3 sites, les personnels de l’équipe informatique se sont tout de même mobilisés afin d’accompagner la fusion tout en maintenant le niveau de performance et en poursuivant les projets : déploiement du dossier patient informatisé, mise en œuvre de Trajectoire pour les demandes d’admission en SSR, prescription connectée d’imagerie, téléradiologie, changement de RIS et de serveur de résultats de biologie, PESv2, mise en conformité avec les prérequis du programme Hôpital numérique, préparation de la certification des comptes et de la certification HAS V2014,…

Un système d’information ancré dans une logique de performance

RA : Le rattachement de l’équipe informatique à la direction de la performance et des systèmes d’information témoigne d’une volonté générale de développement du système d’information au service de l’optimisation de la performance de l’établissement. La direction portera ainsi dès 2015 un projet de déploiement d’un système d’information décisionnel permettant de renforcer le dialogue de gestion avec les pôles et de réduire l’effet silo constaté par les directions métiers.

Un intérêt manifeste pour les usages dématérialisés

RA : Convaincue par les bénéfices en termes de rationalisation de la gestion des documents administratifs et médicaux, la Directrice, Brigitte DUVAL, a inscrit un objectif de dématérialisation dans le projet d’établissement 2013/2017.
Pour faire suite à la sollicitation des correspondants libéraux du territoire et à la volonté d’une partie de la communauté médicale, la messagerie sécurisée constitue la première brique d’un projet général visant à supprimer l’impression et la mise sous pli en interne des comptes-rendus et courriers médicaux.
Le CH Compiègne-Noyon intègre dès la fin 2013 les 15 sites pilotes retenus par l’ASIP Santé afin de mettre en place les premières briques de la future messagerie sécurisée nationale de santé, MSSanté.
Bénéficiant déjà de la plateforme d’échanges et d’intégration orientée services ENOVACOM Suite V2, il s’appuie sur la solution ENOVACOM Secure Messaging.

Cette architecture et la relation avec un éditeur unique permet au CHCN :

  • D’échanger aussi bien avec des clients MSSanté que des clients Apicrypt
  • D’envoyer des comptes-rendus produits par différentes applications métiers
  • De maitriser les exigences opposables aux opérateurs MSSanté via le DSFT produit par l’ASIP Santé
  • D’émettre des comptes-rendus selon des formats adaptés aux exigences des multiples dossiers patients informatisés des professionnels libéraux
  • De faciliter la production statistique de comptes-rendus tout en ne gérant qu’un seul éditeur dans le cadre des exigences posées par le DSFT

Le CHCN fait partie des 5 établissements sur 15 à réussir la mise en place de son architecture pour le rendez-vous du salon « Santé & Autonomie » (ex-HIT) de mai 2014.

Une montée en charge à la rentrée de septembre

RA : Pour faire suite à l’obtention de de l’autorisation unique CNIL le 22 août, l’établissement a intensifié sa communication externe afin de convaincre les professionnels de santé du territoire à créer une boîte à lettre sécurisée (mailing, phoning, post-it, presse,…).
Grâce au professionnalisme des équipes projet et au soutien de l’ASIP Santé, le Centre Hospitalier peut aujourd’hui se prévaloir d’une réussite unanimement appréciée par les tutelles avec :

  • plus de 47 110 comptes-rendus transmis à destinations de médecins libéraux.
  • 1 600 mails reçus d’autres établissements et médecins libéraux (comptes-rendus d’imagerie, demandes diverses,…).

Rodrigue ALEXANDER – Projet MSSanté

A téléchargerLivret sur la messagerie sécurisée de santé .PDF – 22 pages

A téléchargerMSSanté : Partager l’information en toute sécurité Vidéo en replay

L’Avis de l’Utilisateur

Rodrigue ALEXANDER

CH Compiègne-Noyon – Directeur de la performance et des systèmes d’information – Projet MSSanté
Titulaire d’un DESS en gestion et évaluation des collectivités territoriale et membre de la promotion Françoise Barré-Sinoussi de directeur d’hôpital de l’EHESP, Rodrigue ALEXANDER rejoint le CH Compiègne-Noyon.

David MEUNIER

CH Compiègne-Noyon – Ingénieur – Référent projet MSSanté
Titulaire d’un DESS SIM (Système d’Information Multimédia), David MEUNIER exercera deux années en qualité de chef de de projet à la Direction Régionale de Picardie France Télécom avant de rejoindre le CH Compiègne-Noyon en septembre 2003.