Le CMC de l’Europe au Port Marly facilite l’envoi de courriers sécurisés grâce à ENOVACOM Secure Messaging

L’envoi de courriers sécurisés facilité grâce à ENOVACOM Secure Messaging au Centre Médicochirurgical de l’Europe

Depuis la fin janvier 2009, les médecins pilotes du CMC de l’Europe (CMC Europe, Le-Port-Marly) peuvent adresser toute sorte de comptes-rendus médicaux et de courriels entre médecins à leurs correspondants de ville par messagerie électronique.

L’avis d’Eric Triboulet, responsable informatique du CMC Europe

« L’envoi se fait dans le logiciel métier, sans ouvrir le client de messagerie et en quelques clics »

Depuis la fin janvier 2009, les médecins pilotes du Centre Médicochirurgical de l’Europe (CMC Europe, Le-Port-Marly) peuvent adresser les comptes-rendus opératoires, d’hospitalisation, de laboratoire d’analyse et d’imagerie médicale à leurs correspondants de ville par messagerie électronique.

Grâce à l’utilisation de ENOVACOM Secure Messaging, ces envois sont cryptés  et signés par la technologie CPS. Ce projet est mené dans le cadre de la participation de l’établissement à l’association pour la généralisation du DMP en Ile-de-France (AGDMP-IDF), qui a signée, en association avec l’Ardoc, une convention avec le GIP-DMP.

« L’implication de l’établissement est forte puisque notre Président Directeur Général, le docteur Gilbert Leblanc, est le président de l’AGDMP-IDF », précise Eric Triboulet, responsable informatique du CMC Europe.

Début 2008, alors que les clients de messagerie sécurisée semblaient encore peu matures, ENOVACOM Secure Messaging a séduit le CMC Europe par la facilité de sa mise en place, et la complète transparence pour les utilisateurs. « L’envoi se fait dans le logiciel métier, sans ouvrir le client de messagerie et en quelques clics, grâce à la sélection d’un médecins dans la listes des correspondants. Pour la sécurisation des courriers, ENOVACOM Secure Messaging utilise la carte CPS de l’établissement. Le lecteur est directement branché, par USB, au serveur dédié pour la gamme sécurité », explique Eric Triboulet (responsable informatique). L’installation s’est déroulée sur le deuxième trimestre 2008, accompagnée par Enovacom. La présence d’ENOVACOM Secure Messaging n’a posé aucun problème lors du changement de logiciel de messagerie, l’établissement remplaçant Lotus Notes (IBM) par Exchange (Microsoft).

L’envoi de comptes-rendus par des envois sécurisés a commencé fin janvier 2009, et l’expérimentation doit se terminer le 30 juin 2009. Après quelques mois de production, des 18 médecins pilotes présents au démarrage du projet sur 6 disciplines concernés, deux tiers sont adhérent toujours à la démarche. La cible est de 200 envois par mois.

ENOVACOM Secure Messaging et le décret de confidentialité

ENOVACOM Secure Messaging est une solution de sécurisation de messagerie compatible S/Mime et répondant donc au cadre fixé par le Référentiel Général d’Interopérabilité auxquels sont soumis les établissements de santé.  En outre, il permet d’utiliser l’IGC du GIP-CPS pour la fourniture de certificat de chiffrement et les cartes CPS pour la signature électronique.

Toutefois, compte tenu du contexte souvent rencontré dans les établissements (cartes CPS non déployée) et de l’urgence dans la mise en place de solution d’échanges sécurisés, ENOVACOM Secure Messaging peut utiliser cette infrastructure dans un mode transitoire. Le CMC l’Europe utilise ce mode pour répondre au besoin immédiat de chiffrement des messages médicaux.

Enovacom fournit aux établissements qui déploient les cartes CPS, les évolutions assurant la mise en place d’un espace de confiance, notamment :

  • Identification/Authentification (accès au compte après authentification forte par CPS ou  procédé équivalent)
  • Confidentialité (chiffrement/déchiffrement)
  • Intégrité (signature au poste ou au niveau du serveur)
• Non répudiation (signature au poste par CPS)

Le projet de messagerie de AG DMP

L’objectif de l’AGDMP-IDF est de préparer les établissements à la communication d’informations médicales nominatives par messageries sécurisées et, à terme, à l’alimentation du DMP lorsque les conditions de mise en œuvre de celui-ci seront précisées. Ce travail comportait l’organisation de  la production des comptes-rendus sous format électronique, du stockage de ces comptes-rendus dans un dossier médical d’établissement et de la communication de ces comptes-rendus au travers de messageries médicales sécurisées en conformité avec les exigences de sécurité et de confidentialité du GIP-DMP et de la CNIL.

Hors AP-HP,  Enovacom a équipé 19 établissements sur 33, dont le CMC de l’Europe qui fait figure de « fer de lance ». Jusqu’en décembre 2010, l’AG DMP poursuivra la mise en capacité de 44 établissements franciliens à produire des DMP et à communiquer des CR médicaux, action coordonnée avec celle de l’ARDOC qui équipera 750 cabinets de ville supplémentaires.

A téléchargerLivret sur la messagerie sécurisée de santé .PDF – 22 pages

A téléchargerMSSanté : Partager l’information en toute sécurité Vidéo en replay