Echanges électroniques de résultats d’examens avec le laboratoire spécialisé MERIEUX : L’exemple du CH de Draguignan

CH de Draguignan : échanges électroniques de résultats d’examens avec le laboratoire spécialisé MERIEUX

Comment un centre hospitalier automatise les échanges sécurisés de demandes et de résultats d’examens avec les laboratoires d’analyses spécialisés. L’exemple du CH de Draguignan et du laboratoire MERIEUX.

Nos laboratoires se sont engagés depuis plusieurs années dans un processus visant à améliorer les échanges de données entre nos correspondants et nous, avec, notamment une expérience intéressante dans l’extranet sécurisé.

Cependant, nous avons souhaité que notre démarche s’applique au plus grand nombre et avons donc collaboré à l’émergence d’une nouvelle recommandation HPRIM (HPRIM Image).

Cette norme consiste en l’envoi de demande d’analyses de biologie depuis le système de gestion de laboratoire de notre correspondant sous forme d’un fichier HPRIM Santé V2.2 et d’un retour de résultats d’analyses sous forme d’un fichier HPRIM Santé V2.2 auquel est joint un fichier pdf, « image » de notre compte rendu.

Afin de sécuriser ces envois de données médicales, les flux transitent grâce à la couche de transport HPRIM Net.

Devant le besoin d’équiper le CH de Draguignan pour faire des échanges Hprim Net, il a semblé judicieux à la DSI de l’hôpital, à la société éditrice du logiciel du laboratoire et à nous, d’utiliser la plate-forme ANTARES V1 qui était déjà homologuée pour faire des envois et des réceptions HPRIM Net.

La solution ANTARES V1 est « universelle » : la quasi-totalité des éditeurs de logiciels de laboratoires ont acquis l’expérience d’HPRIM Santé et peuvent désormais s’appuyer sur celle d’ENOVACOM pour gérer les flux, en toute sécurité.

La problématique

Automatiser l’émission des demandes et la réception des résultats d’analyses pour les examens spécialisés de façon totalement sécurisée.

Aujourd’hui les besoins d’échanges de données médicales, en particulier les données de biologie, des Centres Hospitaliers sont croissants.

Par ailleurs, la communication électronique de résultats d’examens n’est légalement envisageable que dans un environnement très sécurisé mettant en œuvre le chiffrement et la signature électronique.

Outre cette sécurisation, il est important de mettre en œuvre une solution permettant de centraliser et d’automatiser l’ensemble des échanges de l’établissement, tout en offrant la traçabilité détaillée des télétransmissions.

Le Centre Hospitalier de Draguignan ainsi que le laboratoire MERIEUX souhaitaient disposer d’une solution moderne et adaptée pour automatiser ces échanges et faire face à l’émergence des nouveaux flux.

La solution mise en œuvre : Antares V1 serveur et son module « flux de biologie »

La solution retenue pour mettre en place ces échanges est ANTARES V1, la plateforme d’échanges électroniques d’ENOVACOM. Elle permet d’organiser, de tracer, et de sécuriser les échanges électroniques d’un établissement de santé.

ANTARES V1 est compatible avec l’ensemble des normes de communications et réseaux utilisés par chacun des correspondants (normes HPRIM Médecins pour la médecine de ville, HPRIM santé pour les laboratoires, HPRIM Image pour les laboratoires spécialisés) et est homologuée HPRIM Net.

Ce progiciel intègre également la gestion de la sécurité par CPS ou tout autre certificat normalisé.

Principe

Lorsque que le Laboratoire de l’établissement reçoit un fichier de résultats d’analyses transmis par un laboratoire spécialisé, ANTARES V1 applique automatiquement le scénario adapté à ce type de fichier. Par exemple, les étapes successives sont :

  • Décryptage du fichier et vérification de la signature
  • Reconnaissance de la norme HPRIM Image
  • Application du scénario de réception pour le traitement par le service de biologie

De plus, il est possible d’inclure dans le scénario d’échanges d’un document, des étapes supplémentaires telles que :

  • l’archivage automatique des fichiers
  • le transcodage de certains champs du document
  • l’ajustement des tailles d’enregistrements
  • la concaténation de fichiers (avant émission ou après réception)
  • ou toutes autres commandes externes propres à l’établissement

Au même titre, ANTARES V1 automatise tout type de scénarios d’échanges comme la transmission d’un résultat d’examen d’immuno hématologie vers le serveur ERA de l’établissement français du sang.

L’Avis de Stéphane DEZERABLE, Chef de Produits Informatiques – Laboratoires Marcel Mérieux, LCL, Ruffié et Associés

Nos laboratoires se sont engagés depuis plusieurs années dans un processus visant à améliorer les échanges de données entre nos correspondants et nous, avec, notamment une expérience intéressante dans l’extranet sécurisé.

Cependant, nous avons souhaité que notre démarche s’applique au plus grand nombre et avons donc collaboré à l’émergence d’une nouvelle recommandation HPRIM (HPRIM Image).

Cette norme consiste en l’envoi de demande d’analyses de biologie depuis le système de gestion de laboratoire de notre correspondant sous forme d’un fichier HPRIM Santé V2.2 et d’un retour de résultats d’analyses sous forme d’un fichier HPRIM Santé V2.2 auquel est joint un fichier pdf, « image » de notre compte rendu.

Afin de sécuriser ces envois de données médicales, les flux transitent grâce à la couche de transport HPRIM Net.

Devant le besoin d’équiper le CH de Draguignan pour faire des échanges Hprim Net, il a semblé judicieux à la DSI de l’hôpital, à la société éditrice du logiciel du laboratoire et à nous, d’utiliser la plate-forme ENOVACOM Suite qui était déjà homologuée pour faire des envois et des réceptions HPRIM Net.

La solution ENOVACOM Suite est « universelle » : la quasi-totalité des éditeurs de logiciels de laboratoires ont acquis l’expérience d’HPRIM Santé et peuvent désormais s’appuyer sur celle d’ENOVACOM pour gérer les flux, en toute sécurité.