La connexion des dispositifs biomédicaux, une vraie plus-value pour l’hôpital

La collecte automatique des données issues des dispositifs biomédicaux, une vraie plus-value pour l’hôpital

Les données de Santé issues des dispositifs biomédicaux sont des informations très sensibles. Pour éviter que des erreurs ne surviennent lorsque les soignants les retranscrivent dans le dossier patient, il existe une solution efficace pour automatiser ce processus. Les personnels médicaux peuvent dès lors se consacrer à leur cœur de métier.

Les appareils biomédicaux sont de plus en plus nombreux dans les services de soins et représentent des modalités essentielles au suivi de l’état de santé des patients par la collecte de leurs constants vitales.

Des dispositifs biomédicaux omniprésents au sein de l’hôpital moderne

Ils sont omniprésents, en effet, dans les blocs opératoires et les unités de soins intensifs, pour la surveillance en temps réel de leur tension, leur rythme cardiaque ou leur saturation en oxygène notamment, mais on les retrouve également dans toutes les spécialités médicales. Sous l’effet des progrès technologiques et des contraintes réglementaires, l’ensemble de ces dispositifs génère une multitude d’informations médicales qui doivent être consignées rapidement dans le dossier médical de chaque patient afin que des décisions thérapeutiques pertinentes soient prises à leur égard.

Des flux de données médicales à sécuriser obligatoirement

Et ce sont en général les personnels soignants, infirmiers, voire médecins eux-mêmes qui sont chargés de renseigner ces données vitales afin d’assurer un suivi exhaustif du parcours de soins du patient. Cette activité est un frein pour eux, car elle est chronophage et ne correspond pas à leur cœur de métier qui demande de la proximité avec celui-ci. Et même si les dispositifs médicaux apportent des avantages dans leur pratique, la gestion des données médicales leur font perdre un temps précieux. La deuxième contrainte majeure de ces pratiques de saisie manuelle est le risque d’erreurs qu’elles peuvent engendrer, sous le coup de la suractivité à laquelle ils sont soumis. Les conséquences de ces erreurs peuvent être dramatiques pour l’état de santé de leurs patients, c’est pourquoi il est nécessaire, désormais, d’automatiser les flux de données entre ces machines et le dossier patient.

Les soignants peuvent se consacrer à leur cœur de métier : prendre soin du patient.

Ce système automatique existe, il s’agit du logiciel ENOVACOM Patient Connect. Cette solution, qui permet de connecter l’appareil biomédical et le dossier patient, est tout à fait transparente pour les soignants. En deux clics, le soignant valide l’identité du patient et l’associe au dispositif biomédical ; les données vitales qui proviennent des appareils biomédicaux (tensiomètre, moniteur, etc.) sont ensuite collectées automatiquement pour être intégrées dans les dossiers de soins informatisés. Les données sont ainsi sécurisées, par une identification et une association fiable entre l’appareil et le patient, et les personnels hospitaliers gagnent du temps pour mieux se consacrer à leurs patients. D’autre part, l’intégration facile d’ENOVACOM Patient Connect au système d’information hospitalier est un gage de sérénité pour la direction informatique et l’ingénieur biomédical.

Au final, cette solution apporte une vraie plus-value à l’ensemble des acteurs de la prise en charge des patients et assure qualité et sécurité aux flux de données de santé qui transitent au sein de l’établissement de Santé

Shares
Share This