Les bénéfices de la connexion des appareils biomédicaux

2. Les avantages pour les soignants

Les équipes soignantes aspirent à soigner leurs patients avec cohérence et intelligence, à les accompagner, à les écouter, à sauver des vies. Mais nombreux sont les établissements de santé où le personnel médical doit s’acquitter d’exigences parfois contradictoires, à savoir des méthodes de gestion, qui requièrent de faire toujours plus, toujours mieux avec des moyens en constante diminution. Charge de travail croissante, manque de temps, horaires contraignants… À l’écoute du malade se substitue la rationalisation des pratiques, et ce au prix de leur bien-être, de la santé et de l’estime de soi.

La mise en place d’un Dossier Patient Informatisé (DPI) connecté aux dispositifs biomédicaux, interopérable avec d’autres applications métiers – apporte un grand nombre d’avantages et évite l’accumulation de tâches souvent considérées rébarbatives. Parmi celles-ci, la retranscription des constantes vitales au sein de la pancarte infirmière, la répétition d’examens non nécessaires, la saisie manuelle des constantes vitales…

Même si l’interopérabilité des dispositifs médicaux et du DPI ne permet pas de résoudre l’ensemble des problématiques infirmières, elle facilite grandement leur travail :

“La connexion des appareils biomédicaux doit permettre la collecte des données produites afin que les soignants disposent de la bonne information au bon endroit, au bon moment et pour le bon patient.”

Stéphane Kirche, Responsable de la Direction de l’ingénierie biomédicale de territoire Nord-Saône Loire Bresse Morvan

Shares
Share This