Règlementation de l’ARCEP : quel impact pour le rappel de personnel au 1er Aout 2019 ?

Que devons-nous anticiper au 1er Aout 2019 suite à la décision de l’ARCEP sur le rappel automatique de personnel ?

Au 1er Août 2019 tout appel émis depuis un robot d’appel ne satisfaisant pas à la réglementation de l’ARCEP risque d’être coupé. L’impact pour les organisations hospitalières : cela risque de rendre inopérants les systèmes de rappel de personnel ou de diffusion d’alerte par téléphone.

La décision n°2018-0881 de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) en date du 24 juillet 2018 a pour objectif de lutter contre la prospection téléphonique frauduleuse. Néanmoins, les établissements de santé sanitaires aujourd’hui sont impactés par cette nouvelle réglementation :

« En pratique, les systèmes automatisés ciblés […] sont ceux qui émettent des appels et messages en grand nombre, ciblent un nombre de destinataires importants et émettent bien plus d’appels et de messages qu’ils n’en reçoivent. »

Les usages ciblés par l’ARCEP :
– effectuer des tentatives d’appels de très courte durée afin qu’un numéro spécifique s’affiche dans l’historique des appels manqués de l’appelé et qu’il soit rappelé par ce dernier ;
– diffuser un message préenregistré à l’appelé lorsqu’il décroche ou l’enregistrer sur la messagerie vocale de l’appelé en cas de non réponse ;
– diffuser un message textuel prédéfini aux destinataires par SMS /MMS ;
– composer automatiquement, séquentiellement ou parallèlement, les numéros d’une liste de destinataires et les mettre en relation avec un interlocuteur tiers après avoir vérifié que l’appelé est disponible pour répondre.

ENOVACOM, éditeur de logiciels dédiés aux établissements de santé, a anticipé ce nouveau challenge. La solution cloud d’alerte et de mobilisation multicanal Enovacom Surycat est conforme à la nouvelle règlementation et permet de garantir l’acheminement des appels vers vos agents hospitalier par téléphone, ou SMS.