L’interopérabilité biomédicale aide l’hôpital universitaire de Wirral (Royaume-Uni) à renforcer la sécurité des patients

L’hôpital universitaire de Wirral NHS Trust a renforcé sa stratégie d’interopérabilité avec l’éditeur de logiciels Enovacom en facilitant la connexion des dispositifs médicaux au sein de l’établissement. L’objectif de ce projet d’interopérabilité biomédicale est de permettre au personnel infirmier des soins intensifs l’accès direct aux informations médicales vitales générées par les dispositifs médicaux, en temps réel . Ce nouveau processus garantit ainsi au soignant d’avoir une vision exhaustive du patient et améliore l’efficacité et la réactivité des soignants.

Le projet d’interopérabilité biomédicale: connecter les ventilateurs de l’unité de soins intensifs au DPI

Le Trust a collaboré avec Enovacom, leader européen de l’interopérabilité et filiale d’Orange Business Services depuis 2018, pour déployer le logiciel ENOVACOM Patient Connect. La solution peut intégrer toutes les données générées par les dispositifs médicaux, des constantes du patient aux alarmes, à n’importe quel système d’information hospitalier ou application métier. La connexion des dispositifs médicaux aux systèmes informatiques de santé permet une collecte automatisée des données garantissant la qualité des informations. Les infirmiers consacrent ainsi plus de temps aux soins des patients plutôt que d’insérer manuellement les données relatives aux constantes dans les dossiers de soins informatisés. Pour démarrer la mise en œuvre de cette stratégie d’interopérabilité biomédicale, le Trust a décidé de commencer par connecter les respirateurs artificiels au dossier patient informatisé (DPI).

Christine Jones, responsable de l’unité de soins intensifs du Trust, a déclaré : « Avant la mise en place de la plateforme d’interopérabilité biomédicale d’Enovacom, les membres de notre équipe de soins intensifs consignaient en double les informations et transcrivaient manuellement les données patient, ce qui impliquait un risque accru d’erreurs de transcription. Ce processus avait en outre pour conséquence de réduire le temps que nous pouvions consacrer aux patients. »

Le Trust avait besoin d’une solution rapide, flexible et sécurisée pour faciliter l’échange d’information essentielle, tout en permettant aux cliniciens d’utiliser leurs dispositifs médicaux habituels. Enovacom a travaillé en étroite collaboration avec le personnel médical afin de définir les exigences cliniques des paramètres des patients, la synchronisation des résultats, la fréquence des données et l’affichage des informations dans l’application logicielle. Grâce à une interface intuitive et à la préservation des flux cliniques déjà en place, le projet a été achevé en seulement 6 mois.

 « ENOVACOM Patient Connect était la seule solution suffisamment flexible pour obtenir toutes les données détaillées dont nous avions besoin à partir des respirateurs artificiels, et dans le format compatible avec le dossier patient informatisé. » a ajouté Paul Charnley, Directeur du service informatique de l’hôpital universitaire de Wirral NHS Trust. « Ce projet a joué un rôle important dans notre processus de numérisation des dossiers des patients et d’élimination du papier dans notre quotidien. Nous avons déployé un outil d’intégration stratégique qui soutient avant tout notre personnel infirmier en soins intensifs, mais qui peut également être adapté à d’autres services du Trust pour offrir davantage de bénéfices à l’avenir, en termes d’interopérabilité » poursuit M. Charnley.

Laurent Frigara, co-fondateur d’Enovacom, a conclu : « Le gain de temps clinique et l’amélioration de la prise en charge des patients sont deux des principaux bénéfices résultant de la digitalisation d’un hôpital. L’interopérabilité est le socle technologique indispensable pour garantir aux infirmiers les bonnes informations sur le bon patient au bon moment et ainsi améliorer les résultats cliniques. L’hôpital de Wirral a démontré que les soignants ont besoin d’outils numériques pour disposer des bonnes informations et être aussi productifs que possible. »

En tant que Global Digital Exemplar, qualifié par le College of Healthcare Information Management Executives (CHIME) comme l’un des hôpitaux « les plus connectés » au monde, le Trust prévoit d’aider d’autres prestataires NHS à développer leurs capacités numériques en matière d’intégration de dispositifs médicaux, grâce à la publication d’un plan dans les mois à venir.

À propos de Wirral University Teaching Hospital NHS Foundation Trust (WUTH)

WUTH est non seulement le premier employeur de Wirral, mais également l’un des centres hospitaliers de court séjour les plus importants et les plus actifs du nord-ouest de l’Angleterre. Il offre une gamme complète de services de soins de haute qualité, avec 6 048 collaborateurs au service d’environ 400 000 personnes sur la région de Wirral, Ellesmere Port, Neston, le nord du Pays de Galles et le Nord-Ouest en général.
https://www.wuth.nhs.uk

Découvrez notre solution d’interopérabilité biomédicale en action

Suite au changement de son Dossier Patient Informatisé (DPI), le Groupe Hospitalier Mutualiste de Grenoble, établissement de santé privé de plus de 430 lits, engage un processus de connexion de 112 appareils biomédicaux de typologies différentes à son nouveau logiciel de dossier de soin dans plusieurs services et unités de l’établissement, en s’appuyant sur la solution ENOVACOM Patient Connect.