GHT d’Armor : une vision unique du patient

Découvrez le système d’information patient communautaire du GHT d’Armor

Le groupement hospitalier de terri­toire (GHT) d’Armor (Côtes-d’Armor) met en œuvre un système d’information (SI) patient communautaire, eRoz, qui facilitera le dialogue entre tous les établissements de santé du groupement de même qu’avec les acteurs et les outils extérieurs (le dossier médical partagé notamment).

Composé des CH de Guingamp, Lannion-Tres­tel, Paimpol, Saint-Brieuc et Tréguier, le GHT comptait cinq SI avec des applicatifs dif­férents. Il a souhaité développer une vision unique et complète du patient, accessible quel que soit l’endroit où est assurée la prise en charge, ce, dans une logique de parcours qui concrétise ainsi le projet médical et de soins partagés du territoire.

L’intégration de ce système d’information territorial est confiée, après 18 mois de dialogue compétitif, à la société Gfi Informatique qui s’est assurée des compétences de trois partenaires : aXigate, Enovacom et Web100T.

Il est nécessaire, dans un premier temps, de revoir l’annuaire des utilisateurs et des droits, comme l’a précisé Brigitte Le Guiffant, assistante à maîtrise d’ouvrage SI au CH de Saint-Brieuc. « Une grille de droits compatible pour tous est en cours, tout comme un travail d’analyse pour la reprise des identités ». Il est ensuite pré­vu d’attribuer un numéro unique à chaque patient dans tous les documents du SI pour le deuxième semestre 2018.

En 2019, le GHT prévoit de déployer le socle, c’est-à-dire le dossier minimal com­mun, avec l’objectif d’achever le déploiement de ce SI communau­taire complet en 2022.