Conférence – Podcast : Interopérabilité des systèmes de santé : Quelle stratégie gagnante pour le parcours de soins ?

Pendant 45 minutes, notre client : le centre hospitalier de Chalon-sur-Saône, est revenu sur la manière dont ils utilisent notre solution d’interopérabilité pour connecter leurs appareils biomédicaux à leur système d’information. Stéphane Kirche, directeur ingénieur biomédical et Isabelle Verne, Chef de produit interopérabilité biomédical, chez Enovacom ont répondu aux questions de Vincent Galand Directeur Associé, Digital Pharma Lab lors d’une table ronde organisée au SIDO le 4 septembre dernier.

Extrait de la présentation :

Qu’est-ce que l’interopérabilité biomédicale ?

Dans un service de soins, le personnel soignant ne possède pas un suivi constant de l’état de santé de leurs patients. La traditionnelle fiche de soins accrochée au brancard du patient, sur laquelle les infirmières reportaient la température et d’autres indicateurs, est aujourd’hui numérisée. Seulement, les infirmières doivent toujours remplir manuellement les informations de leurs patients dans leurs dossiers de soins informatiques.  

Après avoir recopié à la main les données remontées par les machines, les infirmières les retranscrivent dans chaque dossier patient informatique. Deux tâches qui peuvent engendrer des erreurs de saisie, mais aussi de la fatigue.  

Sans une organisation optimale, les accidents d’identitovigilance ou de mauvaises remontées des informations peuvent avoir des conséquences dramatiques pour le patient. Que ce soit par un mauvais choix de traitement à cause d’une mauvaise transmission de données ou d’erreur de saisie, le risque est bel et bien existant.   

Il existe aujourd’hui une solution d’interopérabilité biomédicale qui met fin à cette prise de risque. En effet, ENOVACOM propose une solution globale capable de connecter tous types d’appareils afin d’alimenter le dossier patient en temps réel, selon les volontés des soignants, enregistrées dans les règles de relevé des données.  

Compatible avec plus de 450 références, la solution d’interopérabilité biomédicale permet de faire remonter plusieurs types de données : constantes vitales, configuration machine, donnée propre à l’appareil, alarmes, alertes. La solution s’adapte à chaque service afin de répondre à tous les besoins du personnel médical.